Prix de Cartographie des controverses, édition 2018

publié par Equipe FORCCAST on 28 mai 2018

catégories Controverses · Enseignement secondaire · Enseignement supérieur · Événements

Depuis huit ans, le programme Forccast organise un événement destiné à célébrer les meilleurs travaux d’étudiants et d’élèves réalisés au sein des établissements partenaires. L’édition de cette année se déroulera en deux temps.

Le premier épisode aura lieu le 11 juin à Sciences Po.

Lors de cette séance, trois groupes issus du lycée Léon Blum de Créteil, de l’école des Ponts ParisTech et du bi-cursus “sciences et sciences sociales” de Sciences Po et Sorbonne Université présenteront les résultats d’enquêtes réalisées au cours de l’année.

Cette séance se déroulera de 17h à 19h30 dans le Petit Hall de Sciences Po, 27 rue Saint-Guillaume, Paris 7e. Elle se clôturera sur un cocktail.

Cette année la cérémonie sera présidée par Valérie Beaudouin, enseignante chercheuse à Télécom Paris Tech, impliquée au sein du cours d’analyse des controverses de son école (ETIC).

 

Le second épisode aura lieu quelques jours plus tard, le vendredi 15 juin, à la Gaîté lyrique.

La soirée commencera dès 19h avec la présentation de trois autres études remarquables : elles ont été réalisées par des élèves du Microlycée 93, des étudiants de l’école des Télécoms et des étudiants de Mines ParisTech.

Les présentations seront suivies d’un atelier participatif intitulé “Prendre le temps de l’enquête”. Il sera animé par l’équipe Forccast, sur la base d’une étude réalisée par des étudiants de l’École du management et de l’innovation de Sciences Po sur les « réfugiés climatiques ». Les participants seront immergés dans des jeux de documents pour prendre la mesure du ralentissement que nécessite la précision d’une étude de controverse.

 

Entrée libre, inscription requise : s’inscrire

 

Sur le même sujet :

Prix de Cartographie des Controverses 2017 – la richesse de la diversité

Futur en Seine 2016 : focus sur le Prix international de Cartographie des Controverses